Les communiqués

Renault Trucks réduit sa consommation d'énergie et développe les ressources renouvelables

Renault Trucks s'engage et agit pour la diminution de l'impact de ses activités sur l'environnement. Outre des solutions innovantes de réduction des émissions de CO2 des camions eux-mêmes, le constructeur a réduit de près de moitié sa consommation d’énergie par véhicule produit. À travers la modernisation de ses usines, l’installation de panneaux solaires ou photovoltaïques sur ses bâtiments, il s’investit dans les énergies de demain et s’inscrit pleinement dans les objectifs du Grenelle de l’environnement.

L’engagement de Renault Trucks pour la réduction de la consommation d’énergie dans toutes ses activités se vérifie concrètement sur ses sites industriels de Bourg-en-Bresse (01), Lyon (69) et Blainville (14). Entre 2003 et 2008, Renault Trucks a baissé, par véhicule produit, sa consommation énergétique de 50% et réduit ses rejets de CO2 de 35%. Pour parvenir à ces résultats, qui ne sont qu’une étape, le constructeur a mis en place une politique de rénovation de ses usines et d’investissement dans des projets relatifs au développement durable. Autant d’actions concrètes qui contribuent à l’atteinte des objectifs du Grenelle de l’environnement qui prévoit -20% d’émissions de gaz à effet de serre et 20% d’économie d’énergie d’ici 2020 (par rapport à 1990).

Des usines modernisées
Depuis 2005, la modernisation des usines poursuit un objectif clair : éviter le gaspillage et renforcer l’efficacité énergétique. Pour cela, les anciens néons des bâtiments industriels sont progressivement remplacés par des luminaires basse consommation (3x14 watts), reliés à des détecteurs de présence, dont la puissance évolue en fonction de la luminosité. Au plafond et sur les murs de l’usine, le nombre de baies translucides a été augmenté pour renforcer la lumière naturelle et limiter la consommation d’électricité dans la journée. Pour réduire l’utilisation de la climatisation l’été, des films solaires ou des panneaux brise-soleil sont posés sur les façades exposées.

Dans le même ordre d’idée, un soin particulier a été porté à l’amélioration de l’isolation globale des bâtiments : isolation des murs et toitures, mise en place de fenêtres à double vitrage, amélioration de l’étanchéité des portes et portails ou encore remplacement d’anciennes chaudières par des nouvelles plus performantes.
À l’occasion de la rénovation du restaurant d‘entreprise du site de Vénissieux (69), un chauffe-eau solaire a été installé au-dessus du bâtiment. Ses 45 mètres carrés de panneaux solaires lui permettent désormais de chauffer 2500 litres d’eau par jour à 55°C soit les besoins d’environ 2000 convives quotidiennement.
La mise en service de nouvelles lignes de peinture dans l’usine de Blainville (14) est une autre concrétisation de la politique déterminée de Renault Trucks pour réduire son impact sur l'environnement. Inaugurées en juin 2009, ces lignes vont progressivement utiliser des laques hydrosolubles, ce qui réduira l’émission de composés organiques volatils (COV) de 35%. Cela s’accompagne de nouveaux modes d’application permettant des baisses de 30% à 50% de la consommation d’énergie.

Des projets de développement durable
Parallèlement à ces mesures, Renault Trucks s’est engagé à développer la part d’énergies renouvelables sur ses sites. Grâce aux surfaces importantes dont il dispose, le constructeur offre un terrain idéal pour les applications liées à l’énergie solaire. C’est pourquoi il s’est associé à EDF Energies Nouvelles qui loue ces surfaces pour y implanter et développer des modes de production d’énergies alternatifs.
Ainsi des panneaux photovoltaïques ont-ils été installés sur deux nouveaux bâtiments construits récemment à Lyon. Leurs toits sont couverts de 3000 mètres carrés de cellules en silicium amorphe reçoivent mieux les rayons du soleil que les cellules dites cristallines utilisées jusque là. Cela se traduira par un apport énergétique de 200 mégawatts par an soit l’alimentation équivalente de 80 foyers et évitera la production de 25 tonnes d’équivalent CO2 (source : ADEME). Ce principe a aussi été retenu à Bourg-en-Bresse où un toit de panneaux photovoltaïques de 2000 mètres carrés permettra, lui, d’alimenter l’équivalent de 42 foyers et d’éviter l'émission de 13 tonnes d'équivalent CO2 annuellement.
Enfin, des panneaux photovoltaïques vont être installés au dessus de quatre parkings sur le site de Lyon. Leur surface totale couvrira plus de 6 600 mètres carrés. Elle produira de l’électricité à hauteur de 725 Megawatts heure (MWh) par an soit la consommation annuelle de 290 foyers. Le rejet de 87 tonnes d’équivalent CO2 sera ainsi évité. Le projet a été réalisé en collaboration avec le département Design de Renault Trucks, afin que l’architecture s’inscrive harmonieusement dans le paysage.

Télécharger les photos (4)