Les communiqués

Maxity Electrique : déjà 100 000 km au compteur

Depuis la remise des clés du premier Maxity 100 % électrique au transporteur de boissons Tafanel en 2010, plus d’une vingtaine de Maxity électriques ont été mis en circulation par Renault Trucks. Aujourd’hui, ce camion électrique de 4,5 tonnes, qui se conduit avec un permis B, a déjà parcouru plus de 100 000 kilomètres cumulés et il ne compte pas en rester là. Sa fiabilité et son succès auprès des chauffeurs, des transporteurs, comme de leurs clients, confortent Renault Trucks dans sa stratégie de développement de cette technologie.

Le Maxity Electrique, le premier petit camion 100 % électrique développé par Renault Trucks et lancé en 2010, vient de franchir la barre des 100 000 kilomètres parcourus. Avec une vingtaine d’exemplaires en circulation à ce jour, le bilan est largement positif pour les clients.

Parmi, eux, Nicolas Morisse, directeur général de Greenway Services : « Avec sa charge utile importante, sa taille, son autonomie et sa productivité, nous constatons tous les jours que le Maxity Electrique est le meilleur véhicule actuellement sur le marché pour offrir à nos clients des prestations équivalentes à tous les niveaux à celles d’un transporteur traditionnel » explique-t-il. Sa société exploite une dizaine de Maxity électriques dans les rues de Paris. Pour cette jeune entreprise spécialisée dans la livraison à valeur ajoutée en véhicules électriques, le Maxity Electrique est un véritable vecteur de développement. « Ce véhicule nous permet de promettre à nos clients un transport de marchandises sans émission de CO2 un argument auquel nos clients ne sont pas insensibles » conclut Nicolas Morisse.

Même constat chez les autres clients de Renault Trucks qui ont fait le pari de passer à l’électrique. « Pour Paris, c’est parfait ! » s’exclame François Ghiotti, directeur de GF Service. Sa société exploite un Maxity Electrique au cœur de la capitale depuis quelques mois pour livrer ses prestigieux clients du 8e arrondissement. «La maniabilité, la charge utile et le faible encombrement du camion sont parfaits pour manœuvrer parmi la circulation dense, » explique-t-il, « comme en plus il est parfaitement silencieux, nous songeons à tirer parti de cet atout pour mettre en place des livraisons nocturnes qui nous permettront d’être encore plus efficaces. »

Une technologie fiable et efficace

Pour Luc Pelletier, directeur Logistique et moyens généraux de JM Bruneau, l’enseigne spécialisée dans la vente de fournitures et de matériel de bureau, le choix de l’électrique ne doit pas faire oublier l’essentiel, à savoir la satisfaction des clients : «Aujourd’hui, notre Maxity Electrique remplit son rôle comme les autres, » insiste-t-il. «Il livre en temps et en heure nos clients. La technologie choisie par Renault Trucks pour les batteries est particulièrement efficace. Non seulement elle nous garantit une parfaite sécurité, mais en plus elle est performante ! »

Le Maxity Electrique est équipé d’un moteur électrique asynchrone nécessitant peu d’entretien par rapport à un moteur thermique équivalent en puissance. Il est alimenté par des batteries lithium-ion de dernière génération, rechargeables en huit heures pour environ deux euros par jour. A ce jour, les batteries, qui n’ont connu aucun incident technique, sont dimensionnées pour que le Maxity Electrique parcoure une centaine de kilomètres avec une recharge complète.

Traité à la même enseigne que les véhicules classiques de l’entreprise, le Maxity Electrique de JM Bruneau doit parcourir plus de 80 kilomètres à chaque tournée et garder suffisamment d’énergie pour le passage de la petite côte au retour. Luc Pelletier souligne que ses chauffeurs ont « travaillé en étroite collaboration avec Renault Trucks pour optimiser au mieux la conduite, le trajet et les tournées.» Aujourd’hui, «avec les 5 000 kilomètres qu’il a déjà parcourus, notre Maxity Electrique a trouvé sa vitesse de croisière» estime le directeur de cette société qui s’est engagée depuis de nombreuses années dans une démarche de développement durable.

De son côté, le Grand Lyon qui avait reçu les clés de son Maxity Electrique en novembre 2010, a décidé de continuer d’exploiter son petit camion électrique bien au-delà du test. Son véhicule affiche 15 000 kilomètres au compteur et inscrit ainsi durablement la technologie 100 % électrique de Renault Trucks dans le paysage urbain.

Un vecteur de développement

Parfois, le Maxity Electrique est aussi un moyen pour les transporteurs de gagner de nouveaux marchés. Ce fut le cas pour les transports Rivals, établis dans le sud-ouest de la France depuis 1965. Ce transporteur souhaitait accéder au centre-ville d’Albi, ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco, pour approvisionner les commerçants de la ville en Maxity Electrique. L’objectif : valider l’efficacité de ce mode de livraison pour gagner de nouveaux marchés avec la ville d’Albi ou la communauté urbaine, particulièrement attachées à la limitation des émissions sonores et polluantes.

A ce jour, le Maxity Electrique des Transports Rivals a parcouru plus de 5 000 kilomètres. «Nous avons été impressionnés par l’efficacité de la technologie,» explique Eric Rivals, directeur des Transports Rivals. «Nous cherchions avant tout un outil de travail lorsque nous avons choisi le Maxity Electrique. Aujourd’hui, nous ne notons pas de différence de productivité entre la tournée réalisée par notre Maxity électrique et celle de nos véhicules thermiques.»

De son côté, Greenway Services est déjà convaincu du potentiel de développement du Maxity Electrique. « Les 100 000 kilomètres du Maxity électrique ? » s’interroge Nicolas Morisse, «Nous sommes en bonne voie pour les faire d’ici la fin de l’année avec notre seule flotte de Maxity électriques !». L’efficacité du concept de Greenway Services, qui a réussi son pari d’amortir en totalité le surcoût lié à l’utilisation de cette nouvelle technologie, vient en effet de séduire, après le groupe Yves Rocher, l’Occitane en Provence, une autre enseigne de produits de beauté sensible au développement durable. Celle-ci teste actuellement l’approvisionnement de ses magasins à Paris avec un des Maxity électriques du transporteur. A terme, une flotte de plusieurs Maxity électriques lui sera dédiée.

Un véhicule qui ne laisse pas indifférent

Engagé depuis de nombreuses années dans une politique de transport propre, Tafanel a été la première entreprise à recevoir les clefs du Maxity Electrique. «Le silence est la plus grosse différence par rapport à un véhicule thermique,» explique Thierry Lessaigle, chauffeur dédié au Maxity Electrique. « Il rend mon travail bien plus reposant ! ». Et au milieu du brouhaha de la capitale, c’est d’abord ce silence qui lui vaut la curiosité des cyclistes et des piétons : «Ils me demandent souvent si le camion est vraiment électrique !» s’amuse le chauffeur. Les clients aussi sont curieux, mais avec des questions plus pragmatiques sur la charge utile ou les capacités des batteries.

Au-delà d’une approche purement économique, la démarche de Tafanel avec l’achat du premier Maxity Electrique a été très bien perçue par ses clients. «Ils l’ont trouvée innovante et allant dans le sens de l’avenir,» explique Xavier Thillaye, directeur du site Tafanel. Un sentiment partagé par les salariés de la société : «Nous avons vraiment ressenti de la part du personnel un enthousiasme et une certaine fierté liés à ce véhicule, » conclut le directeur.

L’outil idéal pour l’hyper-centre

Avec deux tonnes de capacité de charge dans un encombrement minimal, le Maxity Electrique bénéficie des qualités intrinsèques du Maxity de Renault Trucks, son homologue Diesel reconnu pour son efficacité en ville. La motorisation 100 % électrique ne produit ni émission polluante atmosphérique, ni CO2 et présente également l’avantage d’atteindre son couple maximal dès le démarrage. Ce qui en fait un véhicule particulièrement agréable à conduire dans un environnement urbain dense.

Vers de nouvelles applications et de nouveaux marchés

Compte propre, messagerie, collectivités, et même bibliobus, deux ans après son lancement, le Maxity Electrique a ainsi montré sa polyvalence et sa fiabilité dans de nombreuses applications urbaines.

Renault Trucks va bientôt proposer le Maxity Electrique avec de nouvelles options qui faciliteront l’installation des carrosseries comme les nacelles, les caisses réfrigérées ou encore, à terme, les bennes à ordures ménagères.

Le constructeur vise également de nouveaux marchés et s’apprête à lancer la commercialisation de son petit camion 100 % électrique en Espagne et dans les pays du Benelux.

Télécharger les photos (6)