CO2 et consommation de carburant

À partir de 2019, une nouvelle réglementation  exigera que tous les camions vendus en Europe soient accompagnés d’une déclaration de consommation de carburant et d’émissions de CO2.

Pourquoi cette réglementation ?

Les camions représentent environ 5 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe. Cependant, à la différence de voitures particulières, ils sont conçus pour répondre aux besoins précis des exploitants et sont donc proposés dans un large éventail de tailles et de constitutions.

Beaucoup de ces spécifications telles que le nombre d’essieux, la puissance du moteur, les pneumatiques ou encore la conception de la cabine ont un effet direct sur le niveau de consommation de carburant du véhicule.  Aussi faut-il prendre en compte le véhicule complet et, selon qu’il s’agit d’un porteur ou d’un ensemble articulé, la dimension de la remorque ou la nature de la carrosserie.

Le nombre de ces facteurs rend quasi impossible de fixer une norme universelle. Toutefois, par le biais de multiples mesures et grâce à l’outil VECTO (Vehicle Energy Consumption Calculation Tool) de la Commission européenne, il sera possible de calculer un niveau d’émission de CO2 et de consommation de carburant précis pour chaque configuration de camion.  Un procédé unique de calcul et la certification des données garantiront la cohérence et la transparence.

 

Comment cela fonctionnera-t-il ?

Tous les composants qui ont une influence sur la consommation comme les pneumatiques, l’aérodynamique, la chaîne de propulsion, le poids, les essieux, etc. seront mesurés séparément. Les résultats alimenteront ensuite l’outil de calcul VECTO qui effectuera une simulation pour évaluer les émissions de CO2 . Même s’il ne s’agira que d’une simulation par ordinateur, les données d’entrée auront été obtenues par des essais physiques de chaque composant.

 

Dans quelle mesure la déclaration de ces valeurs affectera-t-elle les exploitants de camions ?

La déclaration de ces valeurs procurera plus de transparence et facilitera la comparaison des offres adaptées des constructeurs. Cela aidera aussi les exploitants à mieux comprendre l’incidence de différents facteurs comme l’aérodynamique ou la résistance au roulement sur les émissions de CO2 et la consommation de carburant.

Quelle est la fiabilité de ces valeurs ?

Bien qu’établis à partir de données issues d’essais physiques, les résultats définitifs demeurent le fruit d’une simulation informatique standardisée et non d’une mesure en conditions réelles d’exploitation. Les valeurs déclarées ne peuvent par conséquent pas couvrir tous les usages des exploitants, et ne prennent par exemple pas en compte les véhicules partant chargés et revenant à vide. Pour cette raison, ces valeurs doivent être considérées comme une aide dans la comparaison des offres, Renault Trucks continuant d’accompagner ses clients pour choisir la mieux adaptée à leurs besoins.