Les dossiers

Un design efficace au service de l'efficacité

La nouvelle identité visuelle des camions Renault Trucks marque un tournant dans l’histoire du constructeur. Le renouvellement simultané pour Euro 6 a permis de créer une cohérence visuelle au sein de la gamme. Le nouveau design des camions témoigne de la détermination du constructeur à proposer des outils fiables, efficaces et conçus pour assurer leur mission de la meilleure manière qui soit.

Déterminés. Voilà peut-être le mot qui convient le mieux au langage visuel des nouveaux camions de Renault Trucks. Hervé Bertrand, directeur du design de Renault Trucks précise : « Nous avons voulu que dès le premier regard, le conducteur et le propriétaire puissent se dire : ce camion-là va faire le boulot et il le fera bien. Car, pour nos clients, le camion est avant tout un outil au service de leur productivité et un outil dont ils doivent être fiers. »

Un design qui s’affirme
En termes stylistiques, cela se traduit par une calandre en forme de trapèze et qui évoque le symbole Pi. « Cette calandre, stable et posée, traduit la confiance que l’on peut avoir dans un camion Renault Trucks » explique Hervé Bertrand, « elle se retrouve, sous différentes déclinaisons, sur l’ensemble de la gamme et elle assure une cohérence visuelle entre nos différents véhicules, tout comme les optiques de clignotants en boomerang. » Nés lors du dessin du T (gamme Longue Distance), ces feux en boomerang ont fait l’objet d’un développement poussé. Une telle position en avant de l’optique et en relief ne s’était jamais vue sur un camion de série. Ce dessin permet de se passer de déflecteurs car en orientant le flux d’air, ils assurent le parfait nettoyage des portes. De plus, ils abritent une technologie inédite qui permet d’éclairer l’ensemble de la surface du clignotant avec un minimum de leds. Enfin, leur forme en boomerang assure une visibilité maximale du clignotant aux véhicules arrivant de l’arrière.

Décliné sur toutes les gammes, cette calandre en trapèze ou en « p »prend encore une autre dimension sur le T, remplaçant du Kerax, dont la garde au sol et les angles d’attaque élevés renforcent le sentiment de robustesse.


Le camion, un outil industriel
Le langage visuel des nouvelles gammes de Renault Trucks établit de nombreux parallèles avec le monde industriel. Le dessin des marches d’accès à la cabine ou d’accès au pare-brise et même celui des montants de la viscope est très haché et rappelle les tapis roulant industriels. La plaque rouge sur la porte siglée Renault Trucks est elle aussi issue de l’industrie. « Elle complète le logo sur la face avant et permet d’identifier nos camions très rapidement » explique Hervé Bertrand, « elle fait directement référence aux plaques présentes sur les machines industrielles : c’est un support pour donner les caractéristiques de la machine, en l’occurrence le camion, mais aussi un gage de qualité. C’est un peu le sceau de Renault Trucks qui signe le camion et qui nous engage. » Une partie de cette plaque est réservée au constructeur avec les caractéristiques du camion (nom, configuration…) tandis qu’une autre est laissée à la discrétion du client qui peut choisir d’y faire inscrire ce qu’il souhaite (nom du chauffeur, de l’entreprise, etc.).

Loin de reproduire les codes du monde automobile, les équipes de la Halle du Design de Renault Trucks ont eu le souci que chaque élément du camion soit à l’échelle de celui-ci. Les poignées d’ouverture de portes sont ainsi larges et solides et peuvent être utilisées avec une paire de gants. A l’intérieur, le volant est d’un diamètre conséquent et la commande de frein de parc électronique est large et offre une bonne prise en main. L’intérieur de la porte, trop souvent négligé, a été particulièrement travaillé notamment dans sa partie basse, la première que le conducteur voit lorsqu’il monte à bord.
La notion d’outil industriel se retrouve sur l’ensemble de la gamme et a justifié les choix stylistiques retenus. Sur la gamme Distribution par exemple, un soin particulier a été apporté au bouclier avant. C’est la partie du véhicule qui est la plus sensible au choc. Le dessin des Renault Trucks D et D Wide a donc été conçu en plusieurs parties de manière à ce que chacune puisse être facilement changée et à moindre coût pour le client. De la même manière, sur le K les contraintes liées à Euro 6 ont obligé les ingénieurs à placer la barre antiroulis et la traverse de remorquage avant devant le radiateur. Au lieu d’essayer de la masquer, comme c’était le cas sur le Kerax, les designers ont décidé de redessiner la pièce et de la mettre en valeur : « Nous sommes partis du principe que nous ne devions pas cacher les éléments fonctionnels du camion » justifie Hervé Bertrand, « un peu comme sur les motos des années 50 où tous les éléments étaient visibles. Si un élément a une fonction, nous le montrons. La traverse de remorquage par exemple renforce le côté robuste du véhicule. » C’est également cette philosophie qui a poussé les ingénieurs à laisser les éléments de basculement de la cabine du T à nu et bien visibles.

Un design au service de la réduction de la consommation
Pour un transporteur un camion doit avant tout être un centre de profit. Pour cela, Renault Trucks a mis tout son savoir-faire pour que ses camions aient la plus faible consommation de carburant possible dès les premiers dessins de sa cabine. Celle-ci, qui lui est propre, est entièrement nouvelle et commune aux gammes Longue Distance et Construction. Elle a d’abord été développée pour être le plus efficace possible du point de vue aérodynamique. Car si elle reprend les codes génétiques du Magnum avec une cabine posée sur un plateau technique, elle a fait l’objet d’un important travail sur l’aérodynamisme. « Dès les premiers dessins de la cabine, notre première préoccupation a été de favoriser les économies de carburant » rappelle Hervé Bertrand, « c’est pourquoi nous avons opté pour un pare-brise incliné, avec un pied A à 12°, et une cabine en trapèze, plus large de 30 centimètres à l’arrière, de manière à favoriser la pénétration dans l’air tout en connectant parfaitement le véhicule à la remorque. »

La cabine a ensuite été testée en soufflerie, à l’échelle ¼ et à l’échelle 1, pour valider ces choix et affiner précisément son dessin. « Nous voulions un camion aussi efficace que le Premium Route et aussi prestigieux que le Magnum » conclut Hervé Bertrand, et je pense pouvoir dire que nous y sommes parvenus ! »  se réjouit-il.
Ce dessin originel, ainsi que le soin apporté par les équipes de la Halle du design aux flancs des véhicules donne beaucoup de dynamisme aux nouvelles gammes. « Si vous regardez un K, par exemple, de trois-quarts avant » détaille le directeur du design, « vous avez un sentiment puissant de dynamisme. Cela provient des lignes très tendues et très identifiées entre les optiques et l’arrière de la cabine. Mais surtout, nous avons supprimé au maximum les lignes verticales en arrière de la cabine et créé une cassure en haut du déflecteur arrière. Grâce à elle, on a un bord d’attaque plus marqué, une attitude plus ramassée du camion et c’est aussi cela qui crée du dynamisme. » 

Un intérieur avec deux univers bien distincts
L’intérieur des nouveaux camions a lui aussi été complètement revu. L’espace de conduite, très resserré sur le conducteur, est bien séparé de l’espace de vie qui tourne en « L » autour de lui. A l’instar de l’extérieur, l’intérieur a été conçu pour être simple et fonctionnel. Toute fioriture a été bannie. La planche de bord dispose d’une surface plane importante. Elle  permet au conducteur d’y déposer facilement des objets et offre un panneau amovible sur lesquels divers accessoires, comme des écrans de contrôle pour des carrosseries par exemple, peuvent être fixés sans l’endommager irrémédiablement. Les boutons sont peu nombreux y compris sur le volant. Ce sont des molettes, sous le volant, à portée de doigts, qui permettent de naviguer dans les différents menus de l’afficheur au tableau de bord. « Chaque fonction devait être accessible, simple et facilement identifiable » indique Paul Daindree, responsable du style intérieur, « Nous voulions que des conducteurs qui ne connaissent pas le véhicule puissent le prendre en main facilement. » Les sièges ont également fait l’objet d’un travail poussé pour en améliorer l’aspect, la durabilité et le confort. Ils ont été conçus en partenariat avec l’entreprise Recaro®.

Du côté de l’espace de vie, le choix des couleurs ne doit rien au hasard : « Dans la partie basse, nous avons choisi des couleurs sombres pour résister aux tâches et à l’usure » explique Hervé Bertrand, « plus vous montez, plus les couleurs sont claires et donnent un sentiment d’espace et de luminosité ». Le dessin des espaces de rangement au-dessus de la cabine a été particulièrement travaillé pour donner une impression de légèreté une impression d’espace à l’ensemble. Les rangements ont été conçus dans un plastique spécifique. Celui-ci absorbe mieux la lumière et est plus agréable au toucher qu’un plastique traditionnel. Il contribue au bien-être général qui se dégage de la cabine.

Enfin, les équipes de la halle du design ont voulu donner une ambiance lumineuse particulière à bord. Lorsqu’il est au repos, le conducteur dispose d’un éclairage doux à travers des spots disposés tout le long des coursives. Pour le roulage de nuit, les lumières deviennent rouges. « C’est la seule couleur qui ne gêne pas pour conduire la nuit » explique Hervé Bertrand, « c’est d’ailleurs celle que l’on retrouve dans les sous-marins ». Dans le camion, elle donne une ambiance particulière à laquelle les conducteurs devraient être sensibles.



Le design des camions de la nouvelle gamme de Renault Trucks reflète ce qu’ils sont : des outils destinés à remplir une mission, le plus efficacement possible. Ils ne se cachent pas. Ils assument leur statut et la mission à laquelle ils sont destinés. « Nous avons dessiné ces camions avec l’idée de créer de la fierté, » conclut Hervé Bertrand, « fierté pour celui qui le conduit, fierté pour celui qui le possède, fierté d’utiliser un outil efficace pour réaliser une mission, le transport de marchandises, qui est indispensable à la société. »

Télécharger les photos (18)