Les communiqués

Le groupe VOLVO, représenté par Renault Trucks SAS, et EMLYON Business School créent la chaire « Capitalisation des Connaissances Interaction Collaboration »

Le groupe Volvo représenté par Renault Trucks SAS vient de signer une convention avec EMLYON Business School pour lancer un programme d’enseignement et de recherche. Ce projet porte sur la gestion des connaissances via le lien entre capitalisation des connaissances et collaboration des personnes.

Le constructeur s’engage pour quatre ans à soutenir ce projet qui prend la forme d’une chaire « Capitalisation des Connaissances Interaction Collaboration » (CIC), confirmant ainsi son partenariat sur le long terme avec l’école de management. Cette chaire est le prolongement institutionnel d’un club de réflexion lyonnais, le CLICC (Club interaction capitalisation collaboration), créé en 2009.

L’un des objectifs de la chaire est de répondre aux difficultés rencontrées quotidiennement par des collaborateurs d’une même entreprise qui doivent travailler ensemble depuis  différents pays. L’échange d’idées, la formalisation de documents et leur utilisation sont parfois peu évidents dans une même salle. La distance et le temps complexifient encore les interactions. Diverses solutions, notamment informatiques seront étudiées pour éviter les risques de pertes d’informations et améliorer le partage au sein des différents collaborateurs de l’entreprise.

Le constructeur est la première entreprise à s’engager et à s’investir dans la création de cette chaire. Quatre autres entreprises sont attendues pour compléter le tour de table.

Ce programme d’enseignements et de recherches repose sur un engagement dans la durée ainsi qu’un soutien financier et humain important, apporté notamment par l’entité Volvo Information Technology du groupe. Le soutien humain se traduit par des interventions dans le cursus d’EMLYON, la participation aux événements CLICC et l’accueil ponctuel de doctorants. Le soutien financier permettra lui, d’avoir une vision à long terme et de recruter des enseignants-chercheurs ou de financer des thèses.

Photo : Philippe Monin - Doyen associé à la recherche (EMLyon Business School) et Thierry Fayette - Directeur Centre d'expertise RH France

Télécharger les photos (3)