Les communiqués

Le Kerax, fer de lance de Renault Trucks en Asie

Reconnu un peu partout dans le monde pour ses qualités de franchissement et de robustesse, le Renault Kerax est encore peu présent sur les marchés asiatiques. À travers sa filiale ATO (Asian Trucks Operations), Renault Trucks s’emploie aujourd’hui à mieux le faire connaître sur ces marchés à travers des opérations de promotion et de démonstration de ses véhicules. Les Construction Days 2011 ont réuni une centaine de clients asiatiques qui ont pu tester l’ensemble de la gamme Construction. Au début de l’été, six Renault Kerax ont été livrés à l’entreprise chinoise Xinjiang Military Water Conservancy and Hydropower Company alors qu’une autre commande portant sur 35 véhicules a été passée par un concessionnaire du Xinjiang.

Grâce au travail de sa filiale ATO (Asian Trucks Operations), Renault Trucks développe sa présence sur les marchés asiatiques notamment à travers le Renault Kerax. Pour faire connaître le véhicule phare de ses véhicules « chantiers » et le reste de la gamme, ATO et le constructeur organisent régulièrement des opérations de promotion et de démonstration de leurs véhicules. La région chinoise du Xinjiang où les industries minières et de construction sont très présentes est l’une des premières visées.

C’est au cours de l’une ces manifestations que l’entreprise chinoise Xinjiang Military Water Conservancy and Hydropower Company a pu tester le Kerax. Ses dirigeants ont apprécié ses qualités dynamiques mais aussi sa faible consommation de carburant et ont alors passé commande pour six exemplaires. Ces derniers ont été livrés au début de l’été. Parallèlement, pour faire face à la demande de Kerax croissante dans cette région, SVO, un concessionnaire local, a passé commande de 35 véhicules.

Au printemps, les Construction Days organisés par Renault Trucks ont réuni à Lyon une centaine de clients asiatiques qui ont pu tester les véhicules en conditions réelles sur la piste d’essai de la Vallée Bleue. Leurs réactions ont été très positives et ont confirmé le potentiel du Renault Kerax pour s’implanter sur le marché chinois.

Télécharger les photos (4)