Les communiqués

Expédition Cape To Cape: bons baisers de Russie

L’expédition Cape To Cape prend son allure de croisière en territoire Russe. L’immensité du pays oblige à de très longues étapes dans des paysages et des ambiances très contrastés. Entre forêts, lacs gelés et… nœuds autoroutiers dignes de la région parisienne pour arriver à Saint-Pétersbourg !

Tout le personnel engagé dans l’expédition a pu se rendre compte lors de cette première semaine de l’immensité de la Russie. Plus de 1500 km séparent Mourmansk de Saint-Pétersbourg. Ce que les chiffres ne disent pas, c’est la dureté du parcours. Ici pas de « pièges » comme dans le désert ; mais des chaussées en très  mauvais état (le gel et le dégel y étant pour beaucoup), qui sollicitent énormément hommes et machines. Les voitures slaloment entre les trous pour ne pas exploser leurs pneus ou casser leurs suspensions. Seuls quelques tronçons récemment refaits permettent aux pilotes de se reposer et… aux automobilistes russes de doubler de manière un peu acrobatique la caravane de Cape to Cape.

A l’aridité de Murmansk, succèdent les forêts denses de résineux et de bouleaux. Le changement est sensible passé le cercle polaire arctique, et plus encore en Karélie. A Belomorsk, notre caravane crée l’événement et c’est une nuée d’enfants et d’adolescents qui nous accueillent. Mais la découverte fonctionne dans les deux sens, car c’est à travers cette étape que les équipages de Cape to Cape découvrent vraiment le pays, avec ses contrastes saisissants entre les datchas immuables et les immeubles collectifs de l’époque soviétique.

En se rapprochant de Saint-Pétersbourg, la route serpente entre les collines boisées, passe à travers des villages aux maisons de bois, longe des lacs gelés (dont l’immense lac Ladoga) avant de se transformer en piste. Pas pour longtemps : l’arrivée à Saint-Pétersbourg se fait via un nœud autoroutier digne de l’Europe de l’Ouest. Et on sent qu’une part de la richesse du pays passe dans cette métropole : activité portuaire incessante, opulence des magasins, arrogance de certaines automobiles, patrimoine historique (grandiose) soigneusement restauré. Saint-Pétersbourg est autant une ville d’affaires que de tourisme. Pour cette raison, Cape to Cape y retrouve clients et prospects avant de filer vers le sud-est en direction de Moscou.

Télécharger les photos (4)