Les communiqués

Markus Oestreich prend la tête du championnat dès la première course

Voilà 10 ans que l’on attendait le retour des courses de camions en Grande-Bretagne. C’est désormais chose faite puisque le Grand Prix de Donington s’est déroulé, au nord de Birmingham, les 23 et 24 avril. Nouvelle étape dans le championnat européen de Truck Racing donc, mais aussi une équipe championne d’Europe - Renault Trucks MKR Technology - qui entend défendre son titre ainsi qu’un nouveau pilote sur Renault Trucks : Adam Lacko. Ce Grand Prix de Donington s’annonçait avec les meilleurs ingrédients pour un spectacle réussi. Côté sportif, Renault Trucks MKR Technology monte sur le podium lors de chacune des quatre courses du week-end. Markus Oestreich, quant à lui, avec deux victoires, termine sur la plus haute marche du podium à l’issue des deux premières journées de championnat. Côté événementiel, Renault Trucks a présenté sa gamme de camions à plusieurs milliers d’invités.

Dès la première étape de championnat, la pression était grande sur l’équipe Renault Trucks-MKR Technology. L’an dernier, au terme de sa première saison d’existence, la toute jeune équipe montait sur la plus haute marche du podium. Tous les regards étaient donc braqués sur les deux pilotes de l’écurie, l’Allemand Markus Oestreich et le Suisse Markus Bösiger. Pour l’occasion, Markus Oestreich n’a pas démérité ! Lors de la première course du samedi, après avoir remporté la pôle et avec le meilleur tour en course, Markus Oestreich s’impose  avec plus de sept secondes d’avance sur le 2e. Exploit qu’il réédite avec 3 secondes d’avance, le dimanche, lors de la première course. Malgré une 3e place lors de la 2nde course du dimanche, Markus Oestreich sort grand vainqueur de ce week-end. Avec un total de 51 points, il prend la tête du championnat. 

Adam Lacko, le nouveau pilote sur camion Renault Trucks était également attendu. Avec Anthony Janiec, ils forment l’écurie franco-tchèque MKR Team 14 juniors. Lors de la course en départ inversé, la seconde du samedi, après avoir tenu la première place une bonne partie de la course, Adam finit avec une très belle seconde place. Lors de la première course du dimanche, Anthony Janiec décroche une 7e place.

Pour Gérard Pétraz, ces résultats ne doivent rien au hasard. « Nous ne nous sommes pas endormis sur nos lauriers. Même si le moteur DXi 13 racing a été reconnu comme le meilleur moteur de la discipline, cet hiver nous avons encore travaillé à l’améliorer. Il fait désormais 1 140 ch avec un couple de 5 500 Nm et un régime maximal de 2 600 tr/min ».

Parce que la course de camions est un sport populaire chez les clients du constructeur, Renault Trucks avait fait le choix d’être le partenaire principal de ce Grand Prix. Tout le week-end, s’est donc déroulé, sur l’un de ses trois stands, tout un panel d’animation : ateliers maquillage, clown et ballons modelés en forme d’animaux, de chapeaux ou d’épée pour les enfants ; séances de dédicaces des pilotes et simulateurs de course de camions pour les adultes. À noter également le concert d’un sosie d’Elvis Presley dans la remorque d’un Renault Premium Distribution. Elles ont donc fait la joie d’un public familial venu en masse sur les stands Renault Trucks.   

Animations populaires, mais aussi animations commerciales. Renault Trucks avait invité 12 500 clients sur ses trois stands ; Plus de 8 000 ont répondu à l’appel. VIP ou non, les clients, comme le public, pouvaient (re)découvrir la gamme complète, du Renault Maxity au Magnum, exposée à proximité de l’un des stands. Petits et grands avait la possibilité de monter à bord des camions. Mais la star du week-end fut incontestablement la série spéciale Renault Premium Truck Racing qui effectuait sa première apparition outre-manche sur le stand du constructeur mais aussi en tant que Pace Truck des quatre courses du week-end. Ses finitions rappellent, à l’intérieur  comme à l’extérieur, l’univers de la course. A noter que la filiale de Renault Trucks, présente au Royaume-Uni, a également fait le choix de commercialiser une série spéciale Truck Racing de Magnum. Particularisme local oblige, elle est déclinée avec trois essieux (en configuration 6x2).

En 2010, Renault Trucks détenait 7 % de part de marché au Royaume-Uni contre 5,1 l’année précédente (véhicules de plus de 6 tonnes). Le constructeur y a vendu près de 3 000 véhicules industriels et utilitaires dont plus de 1 300 Premium Route. Au 21 avril, Renault Trucks Royaume Uni poursuivait sa croissance avec 7,7 % de part de marché. Pour Marc Martinez, directeur de Renault Trucks au Royaume-Uni, « Le nombre de spectateur s’est avéré être au-delà de nos prévision les plus optimistes. Nous sommes donc fiers d’avoir été le partenaire principal de ce Grand Prix qui nous a apporté une visibilité optimale auprès des passionnés du monde du camion. Les clients comme le public ont apprécié de pouvoir monter à bord des véhicules exposés. Avec l’ensemble de notre réseau, près de 70 concessionnaires, nous allons tout faire pour développer la marque Renault Trucks sur le marché anglais à travers la compétition. » 


>>> Télécharger le dossier de presse complet "Renault Trucks abordera la saison 2011 en champion"

Télécharger les photos (18)