Les communiqués

Sur les routes du Dakar Series

Depuis dimanche, 40 camions, dont 2 Renault Kerax engagés en assistance- course, s’affrontent sur les pistes du premier Dakar Series entre la Roumanie et la Hongrie. Plus courtes mais surtout plus techniques, les spéciales entrainent pour la première fois les camions dans des chemins forestiers étroits, boueux, parfois même enneigés, pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs venus suivre la course. Dans ces conditions, les camions d’assistance pure qui comptent 4 camions Renault Trucks ne seront pas de trop pour aider leur team le soir.

1164 km dont 287 de spéciale ont déjà été parcourus à l’issue des trois premières étapes du Rallye d’Europe Centrale par les 40 camions inscrits.

La première spéciale, à quelques 40 km de Budapest, sur une piste dure, ondulée et rapide rappelant celles d’Afrique, a fait office de tour de chauffe pour tous les concurrents avant les pistes capricieuses des Carpates en Roumanie.

La deuxième spéciale a réservé bien des surprises aux camions. Après 40 km de liaison sur les routes tortueuses des contreforts des Carpates menant au départ de la spéciale au petit village de Mara, c’était parti pour 75 km de piste vallonnée à travers les champs, les steppes et surtout les redoutables forêts de sapin encore enneigées.

La piste, parfois creusée à plus de 86 cm par le passage des 96 motos, 18 quads et 84 voitures, a eu raison de certains camions qui sont restés englués dans la boue. Heureusement, l’entraide était au rendez-vous. Le belge Roland Hoebeke, avec son Kerax 6x6 et les autres ont tous pris un peu de leur temps pour sortir les concurrents malheureux des ornières : l’esprit Dakar, qui fait de ce rallye-raid une course unique en son genre, se retrouve même en Europe Centrale.

Organisée en quelques semaines, cette épreuve qui amène pour la première fois des camions en Europe Centrale est un vrai défi pour les concurrents et un vrai plaisir pour les nombreux spectateurs. A chaque passage de camion, on pouvait même entendre la forêt vibrer des encouragements de la foule et des trompes des camions qui leur répondaient joyeusement !


Les prochaines étapes réservent elles aussi leur lot de surprises aux concurrents  et des nouveaux challenges pour les camions d’assistance pure le soir au bivouac : l’arrivée samedi sur les rives du lac Balaton sera bien méritée !

Télécharger les photos (4)