Les communiqués

Un Premium Distribution Hybrys Tech pour Geodis BM et Carrefour

Renault Trucks vient de livrer un Premium Distribution Hybrys Tech au groupe Geodis BM. Celui-ci le mettra en circulation début octobre pour le compte de son client Carrefour dans les rues de l’agglomération lilloise. Ce camion à technologie hybride sera équipé d’une caisse comportant un groupe frigorifique cryogénique. Cette technologie de réfrigération fonctionne avec de l’azote liquide et offre l’avantage d’être totalement silencieuse et sans émissions de CO2 tout en assurant une meilleure conservation des aliments. La combinaison, sur un même véhicule, de la technologie hybride pour le châssis et de la cryogénie pour la carrosserie est une avancée majeure pour le transport de marchandises en milieu urbain ou périurbain.

A partir de début octobre, les habitants l'agglomération lilloise pourront régulièrement croiser un véhicule hybride de la société Geodis BM affrété à la livraison d’une dizaine de magasins urbains de proximité du Groupe Carrefour tels que Carrefour City, 8 à huit ou Marché+. Ce premier véhicule hybride de sa flotte est un Premium Distribution Hybrys Tech 310 ch de 26 tonnes. La technologie hybride utilisée sur ce camion est expérimentée depuis près de trois ans par Renault Trucks. Elle est particulièrement adaptée à la distribution en milieu urbain ou périurbain car, outre un gain certain de consommation de l’ordre de - 20 % grâce à l’utilisation du moteur électrique, elle réduit sensiblement le bruit pour les riverains.

Le principe de l’hybridation développée par Renault Trucks est simple : l’énergie cinétique du véhicule est récupérée lors du freinage ou des phases de décélération afin de la transformer en électricité. Elle est stockée dans les batteries de traction qui fonctionnent donc en parfaite autonomie et n’ont pas besoin d’être rechargées. L’énergie stockée dans les batteries est ensuite restituée pour le moteur électrique. Le véhicule démarre à l’aide du moteur électrique. À partir d’environ 20 km/h, le moteur diesel prend le relais. Il n’est alors utilisé que dans les phases où il consomme le moins, c'est-à-dire en dehors de la phase de démarrage.

Mais ce véhicule va encore plus loin grâce à l’adoption d’une caisse comportant un groupe frigorifique cryogénique fonctionnant à l’azote liquide. Cette technologie offre de nombreux  avantages. Pour les riverains tout d’abord puisqu’il est parfaitement silencieux et n’émet aucune émission de CO2. D’autre part, pour le transporteur, ce système permet d’isoler les cellules de transport et offre ainsi la possibilité de livrer avec un même véhicule aussi bien des produits frais ou secs aux magasins. Enfin, la descente en température est deux fois plus rapide et conserve notamment les légumes dans les meilleures conditions.

La combinaison, sur un même véhicule, de la technologie hybride pour le châssis et de la cryogénie pour la carrosserie est une avancée majeure pour le transport de marchandises en milieu urbain ou périurbain.

Les véhicules Clean Tech de Renault Trucks

Pour répondre au défi environnemental auquel le transport routier est confronté et à la demande croissante de ses clients pour des véhicules moins polluants notamment en ville, Renault Trucks développe depuis plusieurs années des camions propulsés grâce à des technologies alternatives au Diesel : électrique, hybride mais aussi gaz naturel pour véhicules (GNV). Ces trois types de véhicules sont fédérés sous le label Clean Tech et sont principalement destinés à des milieux urbains ou péri urbain.

Soucieux de proposer sur ces véhicules, une qualité d’entretien identique à ce qu’il propose sur ses véhicules thermiques, Renault Trucks a entamé une démarche de labellisation Clean Tech de son réseau de réparateurs. En effet, ces nouvelles technologies nécessitent de développer dans le réseau des compétences et des outils spécifiques à l’entretien et à la réparation de ce type de véhicules.

Légende photo 1: Stefano Chmielewski (à gauche), président de Renault Trucks remet les clefs d’un Premium Hybrys Tech à Olivier Mélot, président directeur général de Geodis BM.

 

Télécharger les photos (3)