Les communiqués

Usine du futur : Renault Trucks expérimente la réalité mixte avec Immersion pour le contrôle qualité moteurs

En collaboration avec Immersion, leader européen de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, Renault Trucks, débutera en janvier 2018 dans son usine moteurs de Lyon, la première phase de tests d’un nouveau procédé de contrôle qualité plus rapide et plus fiable, intégrant la réalité mixte.

Le constructeur français Renault Trucks étudie les bénéfices que pourrait apporter la réalité augmentée – plus précisément la réalité mixte – aux processus de production. Une équipe pluridisciplinaire de vingt salariés, bâtie comme une start-up et bénéficiant d’un incubateur interne, a imaginé avec Immersion, un prototype de contrôle qualité des moteurs utilisant la réalité mixte.  

De la réalité augmentée à la réalité mixte

À la différence de la réalité augmentée qui affiche des informations par-dessus le réel, à plat comme sur un écran, la réalité mixte permet elle, d’ajouter des objets de synthèse dans l’environnement réel, sous la forme d’hologrammes, avec lesquels l’utilisateur peut interagir. C’est précisément la réalité mixte que Renault Trucks expérimente pour le contrôle qualité dans son usine de fabrication de moteurs à Lyon.

C’est parce que Renault Trucks utilise la réalité virtuelle depuis de nombreuses années, que l’entreprise est convaincue qu’elle peut aller plus loin dans l’utilisation de ces technologies. Les experts Renault Trucks ont identifié les problématiques métiers et les usages pour lesquels ils pourraient utiliser la réalité mixte. Pour rendre concrètes ses recherches et analyses, le constructeur a ainsi fait appel à Immersion qui l’a accompagné dans le processus de création de l’application de réalité mixte ; de la réflexion au co-design de l’expérience, puis dans la conception du prototype.

« Concrètement, l’opérateur en charge du contrôle qualité sera équipé d’un casque Microsoft HoloLens, dans lequel seront intégrées toutes les pièces numérisées du moteur », explique Bertrand Félix, à l’initiative de ce projet chez Renault Trucks. « Grâce à ces lunettes et à l’interface de réalité mixte, l’opérateur recevra dans son champ de vision des instructions d’aide à la décision, qui le guideront dans les opérations de contrôle les plus complexes. Aujourd’hui, lorsqu’un opérateur intervient sur un point de contrôle, il utilise encore des instructions papier. » 

Fusion du réel et du virtuel 

Chacune des pièces du moteur, ainsi digitalisées et superposées au moteur réel, peut être vue séparément, ce qui permet de diriger l’opérateur vers certaines parties du moteur et valider une à une les étapes du processus de qualité. 

L’opérateur peut également, tout en gardant les mains libres, recevoir des éléments complémentaires d’aide à la décision, tels que la visualisation de plans, d’instructions de vérification, de montage. Enfin, cette technologie, qui embarque de multiples capteurs, offre la possibilité de tourner autour du moteur.

L’utilisation de cette nouvelle technologie nécessite un accompagnement spécifique. C’est pour son accompagnement 360° et sa manière de penser ʺusagesʺ et pas seulement ʺtechnologiesʺ que Renault Trucks s’est rapproché d’Immersion, l’une des premières entreprises françaises membres du « Mixed Reality Partner Program » de Microsoft. La mission d’Immersion consiste également à déployer les usages de Microsoft HoloLens auprès des acteurs de l’industrie.

« En plus de l’expertise en réalité virtuelle acquise depuis 1994, notre plus-value réside dans notre équipe pluridisciplinaire qui appréhende les besoins et les usages pour proposer à nos clients une expérience globale », explique Jean-Baptiste de la Rivière, Directeur R&D et Innovation chez Immersion. « Avec Renault Trucks, nous avons imaginé et développé un outil parfaitement adapté aux besoins de l’usine, qui pourra s’intégrer aux processus industriels du constructeur. » Le résultat est à la hauteur des attentes : une solution performante répondant aux exigences des usines Renault Trucks, tant en termes de qualité, que d’agilité.

Un pas concret vers l’industrie 4.0

Renault Trucks voit en cette technologie des avantages importants : l’utilisation de la réalité mixte permet de réduire la durée des opérations de contrôle qualité, tout en les améliorant. Elle permet de réduire la charge cognitive des opérateurs et d’accélérer leur formation.Dans un second temps, d’autres applications pourront être envisagées, telles que l’aide à l’assemblage ou encore l’aide à la réparation. 

Développer un processus industriel digitalisé sans l’aide du papier, c’est le pari que s’est lancé Renault Trucks. C’est pourquoi le prototype conçu avec Immersion entre dès aujourd’hui en phase de tests à l’usine moteurs de Lyon, en vue d’une industrialisation à horizon 2019-2020.

Télécharger les photos (3)