Les communiqués

Nouvelle gamme de Renault Trucks : des outils et des hommes

Depuis sept ans, Renault Trucks prépare l’arrivée de sa nouvelle gamme de véhicules. Avant de découvrir, en juin, les nouveaux camions, visite dans les coulisses, où la qualité est le maître-mot.

Investissements

Le lancement d’une nouvelle gamme implique des investissements conséquents. Pour produire les véhicules de la nouvelle gamme de Renault Trucks, qui sera dévoilée le 11 juin prochain, les moyens industriels ont été fortement renouvelés. 150 millions d’euros ont ainsi été investis en France, à Lyon (Rhône), à Bourg-en-Bresse (Ain) et à Blainville-sur-Orne (Calvados).

Ainsi, une nouvelle ligne de très grosses presses a été mise en place à Lyon pour fabriquer les pièces des nouvelles cabines. À Blainville-sur-Orne, une nouvelle ligne de caisses en blanc et une nouvelle ligne de garnissage cabines ont vu le jour. À Bourg-en-Bresse, une ligne de développement, utilisée pour les nouveaux véhicules, est opérationnelle depuis trois  ans. Cette dernière permet à la fois de tester le processus d’assemblage et de logistique série, de finaliser les véhicules avant leur commercialisation et de former les opérateurs. « Ce renouvellement de gamme est le résultat d’un véritable travail de co-développement entre les engineerings produit et process », précise Olivier Vidal, senior vice-president responsable de l’assemblage cabines et véhicules pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

Qualité

« Dans nos usines, plusieurs centaines de personnes travaillent au quotidien pour le lancement de la nouvelle gamme de façon dédiée », explique Olivier Vidal. Des nouveaux processus de fabrication ont également été mis en place pour ces personnes afin de gagner en efficacité et en sécurité. « L’ergonomie des postes de travail a été au cœur de nos préoccupations lors de l’industrialisation de la nouvelle gamme. En effet, permettre aux opérateurs de travailler dans les meilleures conditions possibles est aussi un gage de qualité pour nos clients », ajoute Olivier Vidal.

La qualité, c’est en effet le principal enjeu pour Renault Trucks, qui travaille à une maîtrise parfaite, dès le lancement du produit : « nous savons que le niveau de qualité requis est très élevé et il n’y aura pas de compromis », affirme Olivier Vidal.

« La fabrication de la nouvelle gamme est une véritable révolution. Le bureau d’étude a été en lien constant avec les techniciens et ingénieurs et les équipes de fabrication dans nos usines. Cette notion de co-développement ne nous a pas quittée depuis sept ans », analyse Olivier Vidal. Les nouvelles installations et les nouveaux processus d’assemblage ont également permis d’intégrer dès la conception les principes du système de production comme le zéro défaut, le travail en équipe, le juste à temps ou le progrès continu. Les nouveaux produits bénéficieront directement de ces améliorations.

Impatients

« Nous sommes prêts, nos installations sont prêtes. La phase de développement est aujourd’hui terminée et nous sommes entrés désormais dans la phase de formation de nos opérateurs. Quand la production série démarrera en juin, nous aurons déjà fabriqué plus de cinq cents véhicules pour le bureau d’études, pour des essais, des tests... Cela nous permettra d’atteindre le niveau de qualité attendu dès les premiers véhicules destinés aux clients. Aujourd’hui, nous sommes impatients de délivrer les camions de la nouvelle gamme à nos clients ! », conclut Olivier Vidal

L’attente touche désormais à sa fin, la nouvelle gamme Renault Trucks sera présentée à Lyon le 11 juin.

Télécharger les photos (3)