Les communiqués

Réduire la consommation en récupérant la chaleur des gaz d'échappement

Dans le cadre de sa démarche «All For Fuel Eco», Renault Trucks intensifie ses recherches en direction des nouvelles technologies qui permettront, demain, des économies de carburant supplémentaires. A l’étude notamment, un système de récupération d’énergie à l’échappement, fondé sur le cycle de Rankine et adapté aux véhicules longue distance, qui pourrait réduire la consommation de plusieurs pourcents.

Renault Trucks mobilise toute son énergie vers un objectif essentiel : la réduction de la consommation de carburant. Les Solutions Optifuel développées par Renault Trucks dans le cadre de sa démarche «All For Fuel Eco» permettent déjà de réaliser jusqu’à 15% d’économies de carburant.

Mais la recherche continue. Renault Trucks étudie aujourd’hui l’intégration d’un système de récupération de l’énergie contenue dans  les gaz d’échappement, appelé cycle de Rankine, sur ses véhicules longue distance. L’objectif : produire de l’électricité pour alimenter les composants et auxiliaires électriques du véhicule et réduire ainsi la consommation de carburant en soulageant l’alternateur.

Le système fondé sur le cycle de Rankine permet de transformer l’énergie thermique en énergie électrique. L’enthalpie des gaz d’échappement du véhicule est récupérée puis transformée en électricité, notamment grâce à une génératrice intégrée à la turbine. «Près de 30% d’un plein de véhicule s’envole sous forme de chaleur dans les gaz d’échappement. C’est une perte pure. Le système Rankine nous permet de récupérer une partie de l’énergie contenue dans ces gaz d’échappement et de la transformer en électricité», explique Dimitri Lortet, chef de projet aux études moteurs.

Le système Rankine permet de produire plusieurs kilowatts électriques. «Il est important de noter que l’énergie que l’on utilise à la base, celle des gaz d’échappement, est gratuite», souligne Colin-Yann Jacquin, responsable de la stratégie produit pour les énergies alternatives. Le système Rankine pourrait permettre, à terme, de 5 à 10% d’économies de carburant pour les véhicules longue distance.

Un projet qui souligne l’ambition de Renault Trucks de conserver une longueur d’avance avec ses recherches sur les technologies nouvelles.

Télécharger les photos (1)