Les communiqués

Campagne inédite chez Renault Trucks pour sensibiliser aux dangers de la route

Parce que 55 % des accidents mortels au travail sont des accidents de la route, Renault Trucks veut sensibiliser et responsabiliser ses salariés sur ce thème. En plus de nombreuses mesures de prévention sur ses différents sites, le constructeur mène à Lyon, une campagne de sensibilisation inédite débutée en janvier. Durant toute l’année, une fois par mois, les salariés seront confrontés, à travers des stands ou des démonstrations, aux risques liés à la vitesse, à l’alcool ou au téléphone portable. Ils seront également sensibilisés aux bonnes pratiques à adopter en voiture, en vélo ou à moto.

Qu’il s’agisse d’accidents de salariés en mission professionnelle ou sur leur trajet domicile-entreprise, la première cause d’accident mortel au travail est la route. Avec plus de 5 000 salariés qui circulent chaque jour, à pied, à vélo, en moto, en voiture ou en camion sur le site de Lyon, Renault Trucks prend le risque routier très au sérieux. Grâce à des actions de prévention régulière sur l’ensemble de ses sites, le nombre d’accidents est extrêmement faible. Pour le maintenir dans la durée, le constructeur a décidé cette année d’aller plus loin à travers une campagne inédite.

Initiée au début de l’année,  elle comptera au final une dizaine d’épisodes, soit presque un par mois, qui auront lieu jusqu’en décembre. Organisées pendant la pause-déjeuner, les différentes sessions sont l’occasion pour les salariés de participer à des animations encadrées par des professionnels. Alcool et drogues au volant, code de la route, état de santé du conducteur, usage du téléphone, fatigue, les principales causes d’accident sont passées en revue. L’objectif est de faire prendre conscience de tous ces enjeux de manière ludique, sans culpabiliser les salariés, avec l’intervention de professionnels et des mises en situation très concrètes. Ainsi, par exemple, une auto-école locale a proposé des démonstrations de freinage d’urgence et des professionnels ont alerté les participants sur les risques de l’utilisation d’un téléphone portable, du GPS ou liés à la consommation d’alcool.

« J’ai vraiment été surprise de voir le temps que mettaient quelques verres à passer dans mon sang lors d’un simple repas de famille, Le simulateur d’alcoolémie m’a fait prendre conscience du danger que j’encourais à reprendre rapidement la route », s’est étonnée Elodie, 21 ans, après avoir testé sur un simulateur d’alcoolémie les effets de sa consommation.

Pour sa part, Bernard, 62 ans, s’est juré de réviser son code de la route après avoir repassé son examen aux côtés d’une centaine d’autres salariés du site. « Après quarante ans de conduite, on a développé de mauvaises habitudes et oublié des choses qui nous paraissent élémentaires. En voyant mes erreurs, je me rends compte que je peux facilement améliorer ma conduite en révisant quelques bases ! ».

Tous les modes de déplacement sont à l’honneur. Cyclistes, motards, automobilistes et piétons peuvent trouver à chaque session des conseils et des astuces adaptés à leur mode de déplacement. Diagnostic gratuit des vélos et vérification des phares figurent parmi les ateliers les plus prisés des participants.

Un jeu a également été mis en place pour inciter les salariés à participer aux différentes animations. Chaque passage à une activité leur rapporte des points sur un permis fictif distribué sur place. Celui ou celle qui aura eu le plus de points remportera  un week-end en Relais et château.

Pour cette opération Renault Trucks s’est appuyé sur plusieurs partenaires professionnels du risque routier comme la Macif, l’organisme de la formation à la conduite sécurité Centaure, l’auto-école Patrick de Lissieu et Limonest, la préfecture du Rhône, le SDIS 69, la Prévention Routière, Marietton Pro, la gendarmerie et l’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie).

Par ces manifestations, simples et concrètes qui s’inscrivent dans la durée, Renault Trucks s’engage pour faire prendre conscience à ses salariés de l’importance du risque routier et maintenir un taux accident le plus faible possible.

Télécharger les photos (1)