Les communiqués

« Les experts » version Renault Trucks

Face à l’accroissement des technologies présentes dans les camions modernes, Renault Trucks France Formation (RTFF) forme depuis plusieurs années des experts-mécaniciens habilités à appréhender l’ensemble des technologies et à intervenir sur tout type de pannes complexes. Ces « spécialistes aux diagnostics et aux réparations »  (SDR) deviennent les référents de leur atelier et les interlocuteurs privilégiés avec le constructeur lorsque c’est nécessaire. Ils sont aptes à intervenir aussi bien sur les poids lourds que sur les véhicules utilitaires. Renault Trucks France Formation vient de remettre, en juillet, les diplômes à la 50e promotion. Aujourd’hui, ce sont plus de 500 spécialistes diagnostic et réparation qui ont été formés pour les ateliers Renault Trucks.

L’accroissement de l’évolution technologique intégrée dans la conception, de plus en plus complexe, des camions actuels et futurs, ont amené Renault Trucks à créer des postes de spécialistes diagnostic et réparation ou « SDR ». Recrutés parmi les techniciens ateliers après une phase de sélection, ils sont capables de diagnostiquer et d’intervenir sur les pannes les plus sévères, sur l’ensemble des gammes de Renault Trucks, qu’il s’agisse de poids lourds ou de véhicules utilitaires. La 50e promotion vient de recevoir ses diplômes et à ce jour 500 « spécialistes diagnostic et réparation » ont été formés pour les ateliers du réseau Renault Trucks.

Avant de suivre la formation spécifique « SDR », les candidats doivent, réussir un test d’évaluation sur leurs connaissances techniques, puis suivre un stage de présélection durant quinze jours. Une fois la phase de présélection terminée, environ dix candidats sont sélectionnés et peuvent bénéficier de la formation en alternance pour une durée de douze semaines.
Enfin, une fois titularisé, le SDR bénéficie d’une actualisation annuelle de ses connaissances afin d’être en phase avec les toutes dernières innovations technologiques.

Ce technicien, expert en diagnostic, devient alors le référent technique de l’atelier dans lequel il travaille. Il est le premier niveau du support technique dans les établissements et l’interlocuteur privilégié du constructeur lorsque l’intervention de celui-ci s’avère nécessaire. Pour le client, c’est un gage d’efficacité et de rapidité d’intervention même en cas d’incident complexe sur son véhicule.

 

Télécharger les photos (4)