Formation WFP en Ouganda

WFP – Kampala, Ouganda // Jour 1

Cette semaine la 15e session de formation Renault Trucks pour le World Food Programme (WFP) a lieu en Ouganda à Kampala, là où la première a eu lieu en 2012 : la boucle est bouclée !

Enfin pas tout à fait car nous avons encore des idées pour accompagner le WFP dans l’entretien de ses camions, la gestion de sa flotte et l’évolution des compétences de son personnel. Mais ne brûlons pas les étapes, 9 personnes venant de 7 pays différents nous attendent !

Après un 1er contact à l’hôtel, nous prenons le bus pour nous rendre sur le site opérationnel du WFP. Durant le trajet quelqu’un dit que le WFP est comme une famille et que cette formation est l’occasion de réunir quelques membres de la famille qui travaillent aux 4 coins du monde.

Nous arrivons à l’atelier du WFP à la sortie de la ville, plusieurs camions stationnent devant l’entrepôt en attente d’un chargement imminent. Nous trouvons une salle climatisée préparée pour notre formation.Laurent, qui anime la formation en détaille le contenu et propose un tour de table pour que chacun se présente rapidement : nom, pays, fonction au sein du WFP, attentes vis-à-vis de la formation.

Il propose ensuite que chacun partage ses idées, ses questions et son expérience au fur et à mesure. En effet, les échanges interpersonnels sont une valeur ajoutée à la formation puisque les métiers et expériences de chacun sont variés et les situations vécues par les uns pourront aider les autres prochainement.La formation débute par le rappel de fondamentaux sur les organes principaux composant le véhicule : le châssis, le pont, le moteur, les pneus. Sur le tableau beaucoup de dessins apparaissent : les silhouettes des véhicules, la chaine cinématique, le blocage différentiel,...

Les participants sont attentifs et posent assez librement des questions. La matinée a été pleine d’éléments techniques et de mécanique pour revoir les bases et s’accorder sur les termes, fonctions et connaissances qui seront approfondies durant la semaine. Un petit quizz par groupes vient dynamiser l’après-midi et les discussions vont bon train autour des questions posées. 

La journée touche à sa fin, la fatigue du récent voyage pour rejoindre Kampala et ces révisions ont eu raison des participants qui se séparent pour un repos mérité.

Télécharger les photos (4)