à la une

Partenaires dans la durée

Dans le cadre du partenariat entre Renault Trucks et le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM), des salariés volontaires de Renault Trucks se rendent en Afrique pour animer des ateliers de formation. Rencontre avec Nenad Grkovic, responsable logistique de la flotte du PAM.

Apres une premiere expérience en 2012 et 2013, pourquoi avoir décidé de renouveler le partenariat jusqu’en 2017 ?

Nenad Grkovic – En 2011, le PAM a demandé à Renault Trucks de nous aider à mettre en place des formations sur certaines de nos bases africaines : Burundi, Rwanda, Ouganda, Soudan du Sud et République démocratique du Congo. Dans tous les pays où nous intervenons, le camion est le dernier maillon de la chaîne logistique nous permettant d’atteindre des populations fragiles et isolées. Les conditions climatiques sont souvent extrêmes, les routes en très mauvais état, et les véhicules sont mis à rude épreuve. Le personnel que nous recrutons à un niveau national n’a pas toujours l’expérience requise pour les entretenir et les réparer. Renault Trucks a accepté de mettre en place un dispositif de mécénat de compétences basé sur le volontariat dans toute l’Europe. Le projet pilote, qui s’est déroulé en 2012 et 2013, était dédié à la mécanique poids lourds dans le but de mettre tous les mécaniciens au même niveau. À bord d’un Renault Kerax 6x6, équipé en unité mobile de formation, les formateurs de Renault Trucks ont ainsi sillonné cinq pays pour enseigner les nouvelles techniques de réparation et de maintenance. À l’intérieur du véhicule, un atelier de réparation ainsi qu’un moteur de camion Renault Trucks permettaient de visualiser l’ensemble des pièces et de faire des démonstrations. Ce nouveau partenariat, débuté en 2015, permettra également de former des gestionnaires de flotte et des chefs d’atelier. Au total, 150 personnes bénéficieront de ce programme d’ici à 2017, grâce à 11 sessions de formation dans sept pays : République démocratique du Congo, Niger, Ghana, Sierra Leone, Liberia, Tchad et Ouganda.


Pourquoi avoir choisi Renault Trucks pour vous accompagner ?

N. G. – Notre flotte de camions, dont 785 appartiennent au Programme alimentaire mondial, compte des véhicules pour terrains difficiles que Renault Trucks connaît bien. Nous cherchions un partenaire doté d’une solide expérience en mécanique, capable de fournir des cycles de formation « clés en main » et prêt à se rendre sur le terrain pour former le personnel. Renault Trucks nous a immédiatement ouvert les portes de ses centres de formation en France et au Ghana et a mis au point un programme adapté aux besoins de notre personnel. Les salariés volontaires qui ont formé nos équipes ont fait preuve d’une grande adaptabilité et d’une grande souplesse malgré des conditions de voyage souvent difficiles.
N’oublions pas que nous intervenons dans des pays politiquement et économiquement instables. À l’issue de cette période de trois ans, nous envisageons de former des formateurs locaux, qui poursuivront le travail initié avec Renault Trucks.


Quels sont les bénéfices de ce partenariat ?

N. G. – Les retours du terrain sont très positifs. Au-delà de la mécanique pure, les mécaniciens s’initient aux enjeux de l’écoconduite et ont envie de continuer à progresser. Ils ont le
sentiment que l’on croit en eux, que l’on investit dans leur avenir. Le certificat que nous leur délivrons à la fin de la formation permet de valoriser leurs compétences et facilitera,
plus tard, une éventuelle recherche d’emploi si le PAM quitte leur pays à l’issue de sa mission humanitaire ou leur évolution à l’international au sein du PAM. Côté Renault Trucks, les
salariés volontaires, qui travaillent en binôme, sont fiers de mettre leurs compétences au service d’une cause humanitaire. Les échanges entre les équipes de formateurs européens
et nos collaborateurs sont très riches, chacun apprenant au contact de l’autre. Les formateurs donnent le meilleur d’eux-mêmes pour que leurs apprentis tirent un bénéfice réel de leur enseignement. Grâce à sa disponibilité et à son expertise technique en Afrique, Renault Trucks garantit la mobilité de nos véhicules et, donc, le bon déroulement des opérations du Programme alimentaire mondial.