à la une

La gamme T au cœur du transport multimodal

Le transport multimodal – tel que l’acheminement du fret par voie maritime puis terrestre – connaît une expansion considérable : plus de 500 millions de conteneurs transitent chaque année dans les différents ports du monde, soit 16 par seconde. La nouvelle gamme longue distance de Renault Trucks tient déjà toute sa place dans cette nouvelle donne logistique… Immersion aux côtés de la société MacIntyre Transport Ltd. à Felixstowe, premier port industriel du Royaume-Uni.

Six heures du matin. La journée débute pour Richard, solide chauffeur de 38 ans, salarié de la société MacIntyre Transport Ltd. Fondée en 2000 et spécialisée dans le transport de conteneurs, MacIntyre compte dans sa flotte plus de 160 véhicules de 44 tonnes. Ses locaux se trouvent à une encablure de l’entrée du port de Felixstowe. La feuille de route de Richard : livrer un conteneur du port jusqu’à la ville de Grantham, à plus de 200 kilomètres au nord-ouest. La première étape consistera, après vérification et préparation de son camion, un T 460 6x2, à le récupérer sur le port de Felixstowe.

Au port

La plate-forme portuaire multimodale de Felixstowe, ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, impressionne par sa modernité et son gigantisme. Des kilomètres de quai, des alignements d’immenses portiques, des étages de conteneurs hauts comme des immeubles et répartis en rangées à travers lesquelles percent de véritables rues. Les portiques chargent et déchargent les conteneurs depuis les bateaux cargos directement sur les véhicules du port qui les transportent jusqu’aux aires de stockage dédiées. Là, d’autres portiques chargent les conteneurs sur les camions des transporteurs qui vont rejoindre leur destination finale. Richard se présente à l’entrée du complexe portuaire. Il effectue un check in automatique à une barrière, avec une carte biométrique et un système de reconnaissance des empreintes digitales. Il entre ensuite les références du conteneur à charger et reçoit en échange un ticket, qui lui indique son emplacement exact. Une position définie par une adresse constituée de l’aire de stockage, du bloc, de la rangée et de l’étage. Richard gare son camion sur l’espace indiqué. “Le temps d’attente s’établit en moyenne à 30 minutes, parfois plus, en fonction des périodes de l’année.” Puis le portique soulève et dépose le conteneur – dont les dimensions sont normalisées au niveau international – sur le Renault Trucks T. Le véhicule porte-conteneur est muni d’attaches à tous ses angles afin que le conteneur soit solidement fixé tout au long du trajet. Tout se déroule à la perfection. Une fois chargé, il dirige directement son véhicule vers la barrière de sortie pour un check out, humain cette fois‑ci. La vitesse de rotation des camions est primordiale, tant pour les gestionnaires du port que pour les transporteurs. “Le transport routier est crucial pour notre port. Il représente 70 % des flux totaux de marchandises. Il nous faut donc être efficaces”, souligne ainsi Paul Davey, responsable des relations extérieures du port.

Sur la route

Les camions quittent très rapidement le terminal portuaire, grâce à la proximité immédiate d’infrastructures routières et autoroutières : l’A12 vers Londres, l’A14 à destination des Midlands. C’est cette dernière voie qu’emprunte Richard. Le Renault Trucks T s’insère dans une circulation dense. Régularité de la vitesse, aisance des dépassements, qualité de la tenue de route… Les kilomètres défilent avec régularité. Son aérodynamisme et sa nouvelle chaîne cinématique lui permettent d’atteindre de belles performances en termes de consommation de carburant. Un atout clé aux yeux de Paul Miller, directeur général de MacIntyre : “Les économies de carburant et la rentabilité constituent des enjeux majeurs pour notre activité. Sans oublier bien sûr la fiabilité et la robustesse sur le long terme des véhicules. Pour toutes ces raisons, nous avons choisi Renault Trucks. Nos chauffeurs apprécient également beaucoup son confort de conduite et l’ergonomie de sa cabine.” Ce constat est partagé par Richard : “J’aime beaucoup ce camion, avec lequel j’effectue en moyenne 500 km par jour, soit plus de 100 000 km par an. Il est confortable et fonctionnel. La visibilité dont je bénéficie depuis mon siège se révèle excellente. Sur le tableau de bord, tout est facile et à portée de main. Dernier point : sa précision de conduite est convaincante, il répond parfaitement.” Une fois arrivé à destination, Richard s’accorde une pause d’une heure pendant le déchargement du conteneur. Il franchit de nouveau le portail de MacIntyre trois heures plus tard. Le temps de dételer la remorque du tracteur et de recevoir son programme pour le lendemain.

Télécharger les photos (3)